Dernier épisode

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur et 6 invités en ligne.

RSSTwitterFacebook

6 January 2004

Mixage 2 : Les effets

De quoi ai-je besoin pour cette étape ?

  • Des plugins d’effet
  • Du bon sens (pour ne pas en mettre partout)

Voici une partie très intéressante (Bon ok j’arrête pas de dire que c’est intéressant tout le temps...).
Elle va permettre de faire vivre vos personnages dans leur environnement.

Tout d’abord, si vous devez modifier les voix de vos personnages, faites le si possible en non destructif. Cela signifie que l’effet peut-être retiré à tout moment selon votre humeur.

Les modifications les plus typiques :

  • Le pitch shifting
  • Le time stretching
  • Le chorus, ou un quelconque modulateur
  • La distorsion
  • Le flanger ou le phaser
  • La reverb 1
  • etc.

Bien sûr, cette liste n’est pas complète. Il existe bon nombre de modifications que vous pourrez opérer sur vos voix en mode destructif ou non. Je vous ai juste récapitulé les modifications "courantes". L’objet de ce howto n’est pas de vous expliquer à quoi servent les différents effets ci-dessus, il y a un howto pour ça. Je me bornerai à dire que la modif la plus utilisée est le pitch shifting, qui correspond pour un grand nombre d’entre vous à "l’effet Pérusse" tant recherché.

Choisissez les bons réglages de ces différents effets, mais pas la peine de les utiliser tous en même temps. Votre voix ne sera plus intelligible sinon. Certains de ces réglages se feront en fonction de l’environnement dans lequel évoluent les personnages. D’autres seront là systématiquement, car ils refléteront la véritable voix d’un personnage.
Alors évidemment, si les environnements changent, ça complique tout. Si l’intrigue se passe dans des endroits qui son censés avoir une réverb différente, l’ensemble sera différent, le tout dans la même aventure. Et là, on ne parle même pas de la retranscription du mouvement des personnages et des objets dans l’aventure.

A ce stade, vous êtes en train de vous rendre compte qu’un mixage ne peut pas être figé dans le temps, il faut le faire évoluer. C’est le rôle de l’automatisation (en anglais "automation", prononcer "otomécheune").

Tout est automatisable dans le temps, les envois d’effets, mais aussi les volumes sonores, les panoramiques, les égaliseurs... tout !

La suite ! C’est par là : Mixage 3 : l’automatisation

  • 1. La reverb n’est pas une modification, mais plutôt l’ajout d’un phénomène naturel sur un bruit quelconque pour refléter l’environnement et les volumes dans lesquels vont évoluer les personnages

Commentaires inutiles

Pour pouvoir enregistrer des commentaires, vous devez être inscrit !
Attention : Kikoo-mode interdit ! Tous les messages Kikoo/SMS seront supprimés