Dernier épisode

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur et 11 invités en ligne.

RSSTwitterFacebook

18 September 2005

Pourquoi mixer ?

Plus XXX - Studio 1

Youpi, j’ai tout fini Ca y est, tout est dans la boîte. Vous avez scrupuleusement suivi les nombreux conseils trouvés sur Internet, et parfois même ici pour enregistrer vos oeuvres. Sauf que voilà, vous avez terminé votre montage, fait un équilibre global des volumes entre les différentes pistes, mais... ça ne sonne pas ! On ne comprend pas tout, c’est confus. C’est de la bouillasse. Osons même le dire. C’est de la merde. Zut. Quoi, en fait, j’ai pas fini ??? Et non. Pour tout dire, le bordel commence vraiment maintenant Smile Alors c’est quoi le mixage ? Je peux commencer par dire ce que ça n’est pas :

  •  monter le volume des différents éléments qu’on n’entend pas.
  •  tourner alétoirement les égaliseurs pour voir ce que ça donne
  •  balancer tout à gauche ou tout à droite dans l’image stéréo
  •  Utiliser ce super plugin dont vous n’avez pas la licence et qui ajoute de l’aigu Bref, vous l’aurez compris, le mixage, c’est aussi beaucoup d’idées reçues. Faites peau neuve ! Quelques principes de base Pourquoi on mixe ? Justement pour améliorer la compréhension d’un programme audio. Ca peut être une aventure MP3, une composition de votre cru, ou une reprise jouée par votre groupe. Si vous faites de la MAO 1 seul dans votre coin, et ue vous utilisez un grand nombre d’instruments réels ou virtuels, vous aurez également besoin de mixer. En matière de mixage, il y a 2 approches :
  •  l’approche technique, qui vient à peut près toujours en début de session. Egalisation, compression, utilisation d’effets discrets, dont l’objectif est d’améliorer la compréhension dans le programme global.
  •  l’approche artistique, qui devrait venir ensuite 2 qui a vocation a donner plus d’ampleur, et soutenir le message artistique véhiculé dans le programme global. Par exemple, ajouter un délai ou une belle réverbération dans une musique douce peut souligner un sentiment de mélancolie. Les outils pour mixer Ce dont vous aurez besoin pour mixer :
  •  des égaliseurs
  •  des compresseurs
  •  des noise gates
  •  des effets : reverb, chorus, autres.
  •  de quoi monter ou descendre le volume de chaque partie : on appelle ça des faders ou encore des potentiomètres linéaires.
  •  des groupes, des bus Ce dont vous n’aurez pas besoin pour mixer
  •  une planche à voile
  •  du lubrifiant intime Aquaglide
  •  des boulons de 12
  •  un bocal de cornichons aigre-doux Maille Un table de mixage (aussi appelée console) vous permet de traiter vos signaux, de les mélanger, de les router vers des bus ou vers des équipements internes ou externes, pour parvenir à tel ou tel résultat. Avant de parler de la console, abordons le sujet épineux de l’égalisation.

 

  • 1. Musique Assistée par Ordinateur
  • 2. Comme toujours, les règles sont faites pour être transgressées

Commentaires inutiles

Pour pouvoir enregistrer des commentaires, vous devez être inscrit !
Attention : Kikoo-mode interdit ! Tous les messages Kikoo/SMS seront supprimés